• " Sous le soleil énormément "

     

     

     Allongée dans mon jardin,

     mes idées s'évaporent

     dans le parme de mon lilas.

     En moi, j''écho Lot encore.

     Je me lis

     dans les berges

      dans le causse

     dans les cerisiers en fleurs.

     Je vais immobile,

     au soleil offerte.

     Il me brûle,

     attise mon désir.

     Alentour, tout se ouate.

     Seul mon grain de peau

     et le chant de l'oiseau...

     

    la tête dans mon lilas..

     

     

     

     

     

     

     

     J'ai passé la nuit avec une forte fièvre ( 40° ) . Folâtrer sous le soleil comporte un risque d'où l'expression ; sortez couverts ....sarcastic

    « aller se quérirAinsi va la vie.. »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Avril 2015 à 08:27

    Je confirme..

    Une insolation rend malade : expérience...

    Le lilas..une de mes fleurs préférées...

    Ma maison s'appelle : * Les Lilas*.....yes

    Et je partage ton point de vue : la montagne est une sacrée école de vie.

    Prends soin de toi !

    Bises ensoleillées.

    2
    Mercredi 22 Avril 2015 à 09:16
    julie

    Je te lis-là et me dis quel talent... photopoètiquement englobant, bravo !

    La tête vaut mieux l'avoir dans ton lilas, pour sûr... winktongue

    Eh oui, sortons (les) couverts (la nappe vichy, le panier casse-croute, etc), ne dit-on également qu'en avril, ne te découvre pas d'un fil ?

    Bonne journée pour toi !

    Bise fraiche, afin de baisser ta fièvre...

    smile

     

     

    3
    Isa
    Mercredi 22 Avril 2015 à 09:29
    Isa

    Ce matin pour moi, pas de soleil, et ce sont tes mots et tes belles photos qui me réchauffent. Un régal de te lire. Merci Françoise.

    4
    Mercredi 22 Avril 2015 à 09:58

    Il faut se protéger du soleil

    JP

    5
    Mercredi 22 Avril 2015 à 13:20
    Cristophe

    Tes mots sont un très bon accompagnement à tes photos.

    6
    Mercredi 22 Avril 2015 à 13:45

    Le fondu enchaîné de tes photos , le bokeh me font penser à des sorbets aux goûts lavande et amande.     J'aime bien sûr.  Pour ma part j'ai commencé lors de mes balades à porter un grand "bob"........................c'est nécessaire et vital..................-:))

    7
    Mercredi 22 Avril 2015 à 14:59
    Robert

    Ici c'est "en avril ne te découvres pas d'un fil" car il fait encore très froid 

    8
    Mercredi 22 Avril 2015 à 15:25

    De très beaux fondus comme j'aime, les couleurs sont un enchantement. Merci!

    9
    Mercredi 22 Avril 2015 à 15:50

    Bon repos alors!

    10
    Mercredi 22 Avril 2015 à 16:39

    Une bonne tisane, des vitamines et hop là, çà repart pour humer la nature  !!!

    N oublie pas la crème solaire , parfois aussi çà aide sur un filtre pour faire du flou ;-))

     

    11
    Mercredi 22 Avril 2015 à 17:58

    J'espère que tu vas mieux aujourd'hui

    la deuxième : trop trop belle!

    12
    Mercredi 22 Avril 2015 à 20:59

    des mots si doux comme tes photos ..

    bon repos à toi Dilettante

    13
    Mercredi 22 Avril 2015 à 21:08

    Ah! Une imprudence, mais quelle poésie!

    14
    Mercredi 22 Avril 2015 à 21:47

    Le causse du Lot... ceci dit, est-ce que tes photos proviennent toutes de ta région ?

    La première ne ressemble pas au causse...

    Pour avoir vécu à Gramat dans une autre vie, c'est un peu trop vert il me semble.

    15
    monique
    Mercredi 22 Avril 2015 à 22:17

    Enfiévrée est le mot

    quand le soleil du printemps

    vous ouvre les bras

    et vous offre son parfum de lilas

    le délire n'est pas loin

    16
    Mercredi 22 Avril 2015 à 22:36

    fever.

    17
    Mercredi 22 Avril 2015 à 23:03

    toujours cette douceur dans tes images , merci

    soleil , à consommer avec modération

    biz

    18
    Jeudi 23 Avril 2015 à 07:33

    une merveilleuse série, un très beau texte…. j'adore la première….

    19
    Vendredi 24 Avril 2015 à 08:11

    Délicates nervures des feuilles de lilas...

    Superbe !

    Bonne fin de semaine Françoise. 

    20
    Vendredi 24 Avril 2015 à 22:16

    S'offrir au soleil comporte des risques, mieux vaut rester à l'ombre quand il fait trop chaud.

    21
    Samedi 25 Avril 2015 à 06:32

    @ Nours : c'est la vallée du Célé. bon week

    22
    Samedi 25 Avril 2015 à 22:11

    La vallée du Célé... m'en doutait un peu. Le Célé... m'y suis baigné une fois. L'eau était à -273.15°C. Mes orteils ont connu la condensation de Bose-Einstein gratis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :