• roseau

     

      Je la hume, je la frôle,  je la serre, je la prends. Je la vis. Près d'elle, en elle, je vis. Je suis une , je suis vraie.

    Avec les humains, je compose, j'assume, je me dispose, je me fragmente, je me déchire.

    Envie de fuir, au fond d'elle, de me réunir, de me relire, de m'entendre comme je suis,

    comme je suis.

     

    je

     

    roseau

     

    roseau

     

    roseau

    « bâche la mouche qui boit. »

  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Mai 2016 à 07:07
    loulou le filou

    Je hume, je frôle, je serre, je prends...et je jouis...

    2
    Samedi 14 Mai 2016 à 07:09

    La nature, la terre....comme un refuge ! bises ma toute belle.

    3
    Samedi 14 Mai 2016 à 07:25

    On se fond, on se noie dans cette volupté.

    4
    Samedi 14 Mai 2016 à 08:54

    Un vert d'une infinie diversité

    5
    Samedi 14 Mai 2016 à 08:56
    Claudine/canelle

    Sensualité   très douce ..

    Merci à toi 

    Bises Telos

    6
    Samedi 14 Mai 2016 à 08:56

    Se fondre dans le vert...

    7
    monique
    Samedi 14 Mai 2016 à 09:20

    De ce triptyque je ferais un océan de vie pour y plonger mon regard, m'y noyer, m'y fondre et boire jusqu'à la dernière goutte cet élixir, il est une quintessence de beauté, de fraîcheur, de renaissance, une invitation à  retourner dans les abîmes de la genèse de notre monde où tout encore était beau, pur et sans haine, depuis,  le roseau pensant de Pascal n'a pas eu que des pensées sages et vertueuses et ingénues....

    merci Françoise pour ces superbes images.

      • Samedi 14 Mai 2016 à 18:33

        un océan mais c'était au bord d'un étang...... mais tu le dis si bien que je fonds moi-même...

    8
    Samedi 14 Mai 2016 à 11:10

    verts tendres et tendresses des verts : (bien loin de toutes considérations "politiques" !

    9
    Samedi 14 Mai 2016 à 11:11

    je sens la m^me chose ,et la même réserve vis à vis de la société des humains; je n'aime pas composer ça me fatigue, bon week end

    10
    anto
    Samedi 14 Mai 2016 à 11:57
    anto

    Salut Françoise 

    C'est une coïncidence j'ai coupé des roseaux toute la matinée pour faire des tuteurs à mes haricots .Tout ce que j'ai entendu c'est le bruit du ruisseau et le bourdonnement de quelques insectes ....

    bonne fin de journée   bise

    11
    Samedi 14 Mai 2016 à 12:19
    Bonjour Françoise,
    La distance qui nous sépare des refuges inaccessibles ne se mesure pas en années lumière. Une considération générale qui ne vous apprend rien bien sûr mais qu'il est bon que je me répète à l'occasion...
    Bonne journée
      • Dimanche 15 Mai 2016 à 07:29

        bonjour Guillaume, oui il suffit de ..le vouloir... bon dimanche à vous

    12
    Samedi 14 Mai 2016 à 12:31

    jolis refuges! amitiés

    13
    FL
    Samedi 14 Mai 2016 à 17:43

    Parlez vous de la vie.........................?

      • Samedi 14 Mai 2016 à 18:01

        je parle de ma relation avec la nature. c'est la vie. c'est ma vie.

    14
    Samedi 14 Mai 2016 à 17:58

    Floue

    dans un monde

    à l'espérance floue

     

    PS : Es tu sur qu'elle est rose ... et pas plutôt verte ? mais peut être que tu préfères l'eau de rose :-)))

    15
    Samedi 14 Mai 2016 à 18:38

    Rose eau

    16
    Dimanche 15 Mai 2016 à 06:47

    Superbes couleurs douces.

    17
    Dimanche 15 Mai 2016 à 08:52

    Vert refuge... vert abri... vers la douceur en tout cas...

    18
    Dimanche 15 Mai 2016 à 21:46

    De belles sensations avec ce roseau !! Bravo et merci de nous faire vibrer  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :