• réalité

     photos je

     

    sombre

     

    Quatrième rondeau

     

    Il a parfois voulu

    lui aussi,

    partir droit devant.

    Pousser ses pas

    vers l'infinie consolation

    d'un sillon sans fin.

    Quitter le rond rond quotidien

    pour l'infiniment ouvert.

    Mais où fuit, sur un globe,

    une ligne droite,

    sinon vers son point de départ ?

     

    poème de Roland Shön aux éditions Clarisses

     

     

    réalité

     

     

     

    réalité

    « yeux noirsvert écolo »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Mai à 08:16

    Très beau ! 

    L'essentiel est de garder le cap que notre coeur nous suggère....

    Bises ma belle.

      • Lundi 8 Mai à 08:27

        que de méandres dans ce coeur, comme dans les intestins

        un coeur reste un coeur.

        on ne changera mon romantisme...

    2
    Dimanche 7 Mai à 08:34

    Qui n'a pas souhaiter un jour d'un ailleurs ? 

    Bisous et bon dimanche

    Lucia

      • Lundi 8 Mai à 08:28

        ne rêver qu'au possible. bien que les élections prouvent le contraire

    3
    Dimanche 7 Mai à 08:50

    Les objets ont leur vie propre à qui sait y prêter attention

    4
    Dimanche 7 Mai à 09:08

    Une très belle page en ce jour d'espoir.

    5
    Dimanche 7 Mai à 10:16

    Merci pour ton choix de texte  qui n'a pas voulu d'un ailleurs un jour ..

    Très belles photos 

    Bises

      • Lundi 8 Mai à 08:30

        nous sommes  de grands voyageurs . la pensée avale les kms

    6
    Dimanche 7 Mai à 10:58

    s'évader de la pensée euclidienne ? 

      • Lundi 8 Mai à 08:30

        je suis assez cartésienne, et ne rêve guère

    7
    Mue
    Dimanche 7 Mai à 12:02

    Oh! lala ...les deux dernières photos....un délice pour moi !

    bises

    Pat

      • Lundi 8 Mai à 08:31

        c'était un coin vaseux mais au bel éclairage. faut toujours se méfier d'un bel aperçu..

    8
    Dimanche 7 Mai à 14:45

    Quel joli poème et photos bien choisies ; coup de coeur pour la première !

    Je me nourris "aussi" de ce coin de ciel bleu :)

     

    9
    Dimanche 7 Mai à 19:50

     Moi on m'a appris qu'une droite n'était que la jonction d'une infinité de point.......Quand à la fuite......c'est celle vers l'avant.......Pas celle du départ.Car fuir vers son point de départ ,c'est...........régresser....

      • Lundi 8 Mai à 08:21

        pour une fois, je suis d'accord avec vous, même si parfois il est bon d'être heureux juste là où se posent nos pas sans ailleurs.

      • FL
        Lundi 8 Mai à 12:47

        Pour une fois..................frown   Bon je prends quand même.

    10
    Dimanche 7 Mai à 20:49

    jolies photos et chouette poème!! amitiés

    11
    Lundi 8 Mai à 08:08

    J'aime beaucoup ce billet.

      • Lundi 8 Mai à 08:19

        CAPTCHA 3 fois de suite me dissuadent de te poser un com. certains réussissent à ôter cette vérification agressive. sorry!

    12
    anto
    Mardi 9 Mai à 04:50
    anto

    Ta chaise m'a assis ......

     

    13
    Vendredi 12 Mai à 01:41

    parfois on fait des choix et on se casse la figure ...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :