• l'aléatoire

     

    l'aléatoire

     

    L'aléatoire. Dans le chemin, c'est un pas devant puis un autre pas.. Ou pas.. On ne sait jamais si.... Un merle, un rai de lumière, un brin d'herbe, des pétales à terre.. Chez l'humain, c'est la porte d' un puits sans fond.. La margelle de l'incertitude.. Et je tombe, et je tombe.... Et je fuis.. Sans même un cri.. Sans un appel.. Mais vers qui.. Vers lui, l'aléatoire ?

                                                                                                                                                                                     non merci

     

    je

     

     

    l'aléatoire

    « la saison heureusece matin »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Avril 2016 à 23:07

    très bel article....

     

     

    Sinistre

    le chemin

    qui mène

    à la solitude

    la petite mort

    la fausse halte

    inutile

    qui n'efface

    pas

    les échecs

     

    tilk

     

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:30

        on marche toujours avec soi...

        le passé c'est passé....

        beau texte merci même si je ne donne pas ce sens à " petite mort"....

    2
    Jeudi 21 Avril 2016 à 23:47

    Superbe cette photo d'empreintes, les couleurs magnifiques.

    3
    Vendredi 22 Avril 2016 à 06:50

    La solitude n'est pas toujours facile à supporter, j'en sais quelque chose...

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:26

        je ne la crains pas même s'il y manque la tendresse..

    4
    Vendredi 22 Avril 2016 à 07:20

    L'aléatoire c'est l'impermanence... c'est mourir et renaitre à chaque instant... belle journée Telos

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:24

        .... l'impermanence c'est l'éphémère certain.

    5
    Vendredi 22 Avril 2016 à 07:42
    anto

    Salut FRANÇOISE

     

    Le "je" comme le moi est haïssable ,le "nous" me conviens mieux mais chacun choisit son herbage ....

    bonne journée ,il y a parfois des racines sur les murs des puits ,auxquelles on peut se raccrocher ....bise

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:21

        nous sommes tous un " je ". c 'est anonyme ce " je "... ma manière de dire que je ne suis que virtuelle.. rien... une passante.. sans nom. bonsoir Antoine

    6
    Vendredi 22 Avril 2016 à 08:39
    Claudine/canelle

    Avec une si belle photo ...on vit !!!

    Bises à toi

    7
    Vendredi 22 Avril 2016 à 08:47

    Très beau contre jour.

    8
    Vendredi 22 Avril 2016 à 09:06

    Françoise,

    Ravi de suivre tes pas vers la lumière. Cet aléatoire que tu évoques est bien plus reposant que le dialogue entre la frite et le squelette chez moi. Sensible et fragile cette écriture sur l'écorce (enfin si c'est de l'écorce).

    @ bientôt.

    9
    Vendredi 22 Avril 2016 à 11:34

    Fuis vers moi, je suis l'aléatoire. D'ailleurs je vois tes pas qui viennent du néant de nulle part, se dirigent droit vers moi, sur moi. Enfin, droit c'est trop dire, ils ondulent. Je ne te vois plus. Tu es moi?...Tu fus.

     

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:09

        commentaire presque philosophique...... regarde bien la dernière photo, je marchais vers mon objectif, vers moi.... la solitude c'est marcher vers soi...

         

    10
    Vendredi 22 Avril 2016 à 11:45

    l'aléatoire peut réserver des surprises bonnes ou mauvaises c'est peut être le mode habituel de cheminement ?

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:16

        et se réadapter, se réajuster, tâtonner à nouveau.... mouais... la certitude est une pause dans le cheminement...

         

    11
    Vendredi 22 Avril 2016 à 14:27

    Bonjour :Depuis notre naissance, pas à pas nous avançons vers l'inconnu mystère de la vie qui nous émeut. Le dernier pas nous en donnera la clé ou pas. Bise du 22 avril 2016   

      • Vendredi 22 Avril 2016 à 18:17

        je suis athée donc je n'ai  pas cette incertitude. bise

    12
    Mue
    Vendredi 22 Avril 2016 à 17:28

    Bien beau texte ...

    13
    Vendredi 22 Avril 2016 à 22:24

    Tant que tu marches la vie est là, solitude ou manque sont toujours comblés  on est jamais seul  et riche des autres Bisous

    14
    Samedi 23 Avril 2016 à 00:19

    traces d'unijambiste

    15
    Samedi 23 Avril 2016 à 08:32

    J'aime bien ce mot-là... (réflexion superfétatoire !)

    16
    Samedi 23 Avril 2016 à 09:38

    L'aléatoire, c'est aussi celui qui nous fait nous lever le matin sans que nous sachions avant que le soleil se couche à nouveau quel sera l'état du monde que nous aurons parcouru durant tout ce temps. Et comme tu le dis,  il faudra se réadapter, se réajuster, tâtonner à nouveau. Comment vas-tu Françoise ?

    Bises

      • Samedi 23 Avril 2016 à 10:32

        bonjour Denis, je vais bien. Je t'ai téléphoné hier ou avant hier mais tu devais être ailleurs.. bise

    17
    Samedi 23 Avril 2016 à 10:30

    L'aléatoire ; le hasard ; le fortuit : toute la vie ...

    18
    Dimanche 24 Avril 2016 à 19:05

    joli ce retour de mer !! pas droit , çà divague , mais c'est normal !! Allez à toire , et par  le plus court chemin, la ligne courbe !!

    19
    Dimanche 24 Avril 2016 à 21:20

    L'aléatoire est un chemin qui peut mener quelque part et que ce soit un certain bonheur ou plaisir, comme marcher dans le sable mouillé et y laisser ses empreintes

    20
    Mardi 26 Avril 2016 à 15:56

    et la mer ta ramener sur le bord...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :