• interpréter

     un cliché, un instantané

    l'idée : se relève ou se ferme

     Avec une seule photo, on ne peut pas savoir. On peut, finalement, s'y glisser bien davantage. C'est une photo ouverte, une idée inachevée, un temps en suspension, j'aime de même la poésie. J'aime quand l'écrivain me laisse une place pour me poser entre ses mots.

     

    interpréter

    « défroisse-moiallez »

  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Juin à 08:17

    laissé aller son imaginaire....! amitiés

    2
    Mardi 6 Juin à 09:14

    La voûte nous invite à la lumière. Allons y !

    3
    Mardi 6 Juin à 10:00

    une photo est toujours "ouverte" c'est ça qui est chouette

    4
    Mardi 6 Juin à 11:23

    tout le contraire de la propagande ou de la pub : donner à penser : vaste programme

    5
    Mardi 6 Juin à 12:29

    j'adore ce que tu dis sur la poésie

    le poème doit être un échange un partage...

    muchos besos

    tilk

    6
    monique
    Mardi 6 Juin à 15:51

    l'important

    est d'ouvrir la page

    laisser s'écrire ce qui s'y lit

    7
    Mardi 6 Juin à 16:04

    Tu m'étonneras toujours, encore et souvent. Dans le bon sens, et l’intelligence.

    Bises.

    8
    Mardi 6 Juin à 17:56

    L'artiste propose, mais c'est toujours le "lecteur" qui a toujours le dernier mot...

    9
    Mue
    Mardi 6 Juin à 18:28

    L'interprétation est vaste ...j'adore Françoise !

    bises

    10
    Mercredi 7 Juin à 07:52

    Une éclaircie  se déploie au plafond... 

    11
    Mercredi 7 Juin à 10:29

    J'aime cet espace que tu laisses entre les lignes ... toujours... un espace de liberté pour respirer...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :