• fuir

     

     

    j'écris sous cette fleur... un arbre n'est pas toujours un arbre...

    ça s'enchevêtre... ça prend de la hauteur...

    course vers le soleil... peine perdue...

    tout meurt...

    je

     

     

    « le pontsans titre »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Août 2016 à 07:24

    La deuxième...j'aime beaucoup !

    une quête vers la lumière, qui finit toujours par nous inonder...

    Bises et merci !

    2
    kakushiken
    Mercredi 10 Août 2016 à 07:24

    Sublime kaléidoscope naturel...

    3
    Mercredi 10 Août 2016 à 08:48

    J'espère que tu n'es pas debout pour écrire sous les fleurs... Même si les arbres ne sont plus ce qu'ils sont, leur frondaison reste à taille humaine.

    Belle journée à toi petit Korrigan yes

    4
    Mercredi 10 Août 2016 à 09:22

    Impressionnant cette pluie de lumière !

    5
    Mercredi 10 Août 2016 à 13:05

    Autrement dit.....des lianes...

    Joli doublé.

    6
    anto
    Mercredi 10 Août 2016 à 13:35
    anto

    Salut Françoise 

    Couleurs diaphanes tout au début 

    Puis cathédrale de lumières 

    Là tu nous en mets plein la vue 

    Pour la photo t'es la première ....

     

    bonne fin de journée à regarder pleuvoir du soleil ,  bise

    7
    monique
    Mercredi 10 Août 2016 à 14:39

    J'aime tes images sibyllines dans le clair-obscur de tes mots

    J'aime la lumière qui s'infiltre et se noie dans le soleil

    Et si tout se meurt c'est pour mieux voir et connaître

    le scintillant des étoiles dans la profondeur des ténèbres

     

     

     

    8
    Mercredi 10 Août 2016 à 15:41

    profusion et étayage des images au long voyage

    9
    Mercredi 10 Août 2016 à 22:06
    erato:

    Des photos superbes , de lumière , de sérénité , j'aime beaucoup la première.

    Belle soirée Telos

    10
    Jeudi 11 Août 2016 à 07:27

    Quel joli flouté sur la première, j'adore !

    11
    Jeudi 11 Août 2016 à 08:14

    Quand j'étais écolier, je m'étais laissé dire que le geste de la poule grattant le sol avait inspiré l'inventeur de la faneuse. Et là, la vue de ta première photo a dû inspirer l'inventeur du balai serpillière.

      • Lundi 15 Août 2016 à 07:05

        je ne suis pas devenue bobonne mais reste bonn-elle

    12
    Jeudi 11 Août 2016 à 09:53

    Ouah!! la première est une merveille! 

    13
    Mardi 16 Août 2016 à 21:42

    Bonsoir Telos: En quête vers la lumière pour tenter de comprendre le clair-obscur des ténèbres. Tes photos sont lumineuses. Dans ta fuite, merci du partage Bise 

    14
    Mercredi 17 Août 2016 à 20:54

    J'aime ce genre de fuite, même et surtout quand ça s’enchevêtre. Entre l'ordre et le cahots, rien ne meurt tout se transforme .  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :