• formule " tout compris "

     

    formule " tout compris "

     

     J'ai bâti des maisons de mots, je n'ai plus qu'un désir : entrer dehors et habiter le silence.

     

    " entrez dehors " formule lue sur un véhicule d'entreprise

     

    formule " tout compris "

     

    « l'automne, à peine tentatives »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 06:54

    Habiter le silence, voilà une formule qui me convient parfaitement....

    Je passe la journée en montagne aujourd'hui, pour justement faire silence dans ma tête...

    C'est le meilleur endroit que je connaisse.

    Bises ma belle....je t'emmène !

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:33

        dans le même état, je pars en forêt près d'un petit lac oublié plus que désert; je t'embrasse, je pense à toi très fort.

    2
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:43
    julie

    Le silence est d'or... surtout à l'automne :)

    Une habitation qui change selon les saison, j'aimerais tant pouvoir me passer du confort :(

    Bonne journée auprès de ton lac, Françoise... fais-nous quelques photos.

    Bisous.

    3
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:50

    Une citation qui amène à réfléchir, dans ce monde bombardé de bruit. Les images sont très belles.

    4
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:53

    On a vraiment envie d'entrer par là...

    Merci de nous avoir révélé le passage...

    5
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 07:55
    claudine/canelle

    Bonjour 

    Quelle jolie citation 

    Et surtout magnifiques  photos

    Bon dimanche  

    6
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 08:00

    Une très belle citation et des photos magnifiques !

    Bon dimanche, amitiés

    7
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 08:11

    Ta seconde photo m'enchante.

    Bon dimanche Françoise. 

    8
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:11
    Habiter le silence oui ... merci pour ces deux belles images ...
    9
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 09:39

    Ca me rappelle la balade d'hier avec ma grande fille (disons la plus grande, ça reste un petit troll des bois mangeur de frites).

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:14

        coucou te revoilou... moi aussi j'adore les frites avec de la mayo ... tu ne publies rien?

    10
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 10:08

    Bonjour Françoise,

    Deux photos magnifiques de ce chemin creux qui invite à la méditation silencieuse

    Bon dimanche

    Dany

    11
    MM
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 10:12

    Quel magnifique tunnel qui mène à ta demeure!

    Belle journée colorée.

      • Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:13

        coucou toi, tu viens quand tu veux.tu le sais. je suis passée devant chez toi ce matin, j'ai failli m'arrêter. je t'embrasse et bon courage pour demain

    12
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 10:16

    Entrer dehors

    sortir dedans

    à chacun son chemin

     

    Magnifique tableau

    13
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 10:17

    Une forêt à histoires !

    14
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 11:09

    un oxymore, la langue offre des possibilités, entrons dans la forêt des contes et légendes. @ +

    15
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 12:14

    Restent les mots pensés et enfermés dans ta tête , les mots que tu gardes pour Toi.............Il n'y a jamais le silence total je crois.

    Et c'est bien pour profiter de cet IMMENSE spectacle que voilà.

    Que c'est beau .

    Sympathie.

    16
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 13:14

    Passe un bon dimanche

    JP

    17
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 15:14

    Entrer dehors ? Ouich ! Pourquoi pas sortir dedans ? Bon d'accord, c'est nul ! Je sors immédiatement..

    18
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 16:00

    Superbe ! il y a même un cœur au bout...bonne fin de journée

    19
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 18:24
    anto

    Salut FRANCOISE .

    Je suis entré dehors toute la journée, passée en forêt à dénicher de vieilles bergeries bien silencieuses

    bonne soirée   bise

    20
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 22:33

    tableau en sous bois magnifique

    21
    monique
    Dimanche 1er Novembre 2015 à 23:42

    Salut Françoise, même si des fois je ne sais plus où j'habite, je sais aujourd'hui qu'avec ce soleil ma demeure ressemblait à la tienne et j'ai traîné seule mes pénates à travers la colline et je m'y suis dans le silence, sentie  parfaitement bien chez moi, j'y ai même invité un âne sur mon chemin qui m'a mangé ma pomme, il fut mon invité du jour  -:)) la demeure ne manquait pas de couleurs !!! c'était trop bien !!

      • Mardi 3 Novembre 2015 à 06:30

        la nature est un baume.merci et bonne journée

    22
    Lundi 2 Novembre 2015 à 05:47

    Pas de photos, je repasserai

    23
    Lundi 2 Novembre 2015 à 07:06

    Je repasserai car toujours pas de photos chez certains ekla bises

    24
    Lundi 2 Novembre 2015 à 09:06
    Cristophe

    J'ai vu les photos alors je reste, en silence.

    25
    Lundi 2 Novembre 2015 à 10:09

    jolies ces sous bois! amitiés

    26
    Lundi 2 Novembre 2015 à 12:20

    J'aime !
    En plus, on dirait presque du Magritte !  :-)

    27
    Lundi 2 Novembre 2015 à 14:01

    .. ou "sortir dedans la forêt" en empruntant ce petit tunnel... belle invitation !!

    28
    Lundi 2 Novembre 2015 à 14:11

    Bonjour,  elles sont fantastiques au vrai sens du mot, ces photos. On dirait la forêt de Brocéliande.   y a tu rencontré des fées?

      • Mardi 3 Novembre 2015 à 06:32

        ce n'est pas en forêt, c'est juste un chemin creux qui serpente entre les champs, je ne rêve pas mais tu le sais.. merci Dom

    29
    Lundi 2 Novembre 2015 à 17:35

    En tant qu'architecte maladroit et névrosé de trop nombreuses maisons de mots, désemparé devant l'absolu qui se dérobe toujours, je rêve souvent de la table rase du silence. Révolte, vengeance, oubli. A défaut d'habiter le silence, je me fais silencieux. Et puis c'est toujours drôle d'entendre sa voix après deux ou trois jours sans avoir parler à un "vrai" quelqu'un. On se rend compte que cette retraite temporaire, si elle nous a rendu un temps inaperçu, fantôme protégé par quelques épaisseurs de brouillard, n'a pas tari les assourdissants torrents intérieurs. Emettre un son revient alors à se détourner de ses pensées.

    Et puis il y a la contemplation. Celle qui nous aspire l'air de rien dans son maelström réconfortant. Le tout est de trouver la petite porte, les chemins creux qui y mènent, pas toujours facile. Alors, comme vous me l'avez dit, silence devient lumière, tout se fond dans tout. Minutes, heures ? Qu'importe. L'éternité est dans l'instant. C'est la consolation ultime.

    En regardant ces photos je vois moi aussi un tunnel. Ce qu'il y a au bout ne m'intéresse pas spécialement, peut-être que vous non plus d'ailleurs. Non, dans ce tunnel de silence je devine le son de vos pas, votre façon d'habiter le monde et de le regarder. Dans vos photos, je vois certes ce que vous avez contemplé, mais je ressens encore plus fort votre état de contemplation. Et comme c'est pas habituel ça m'impressionne.

    Vous devez trouver que je parle trop au milieu de tout ce silence ! C'est vrai...

    Bonne soirée

     

      • Mardi 3 Novembre 2015 à 06:21

        bon.jour,

        "vrai", j'aime bien ce mot sur lequel vous finissez, je pense que vous l'êtes dans vos articles. Moi aussi je vous ressens et c'est troublant et je me lis dans vos photos. Je crois que nous " marchons " de la même manière. Vous le dites si bien. La vraie solitude, les autres au loin. L'autre jour dans la salle d'attente du médecin, je me demandais quel son aurait ma voix, alors j'ai toussoté, la vraie solitude sans mot sans regard...

        De ma part, peut être une forme de lâcheté, je n'ai plus la force de souffrir. Je désire le tranquille, le sans défi. De toute façon, je crois que je ne comprends plus.. Je crois avoir dompté cet isolement car je suis sans attente.

        Comme vous le dites , des chemins sans horizon, juste la vie sous nos pas. Au mot contemplation, je préfère le mot harmonie.

        Je ne goûte ce sentiment que seule dans la nature. mon cocon. J'ai l'impression de redire en moins bien ce que vous avez écrit.

        Sur les chemins, nous nous ressemblons.

        bon.jour

         

         

    30
    Lundi 2 Novembre 2015 à 20:54

    Je suis comme l'Hekla, je rugis tous les 10 ans ;-)

    31
    Mardi 3 Novembre 2015 à 08:52

    C'est que l'on appelle savoir ce que l'on veut. Le voeux de silence est assez fréquent dans certaines religions. Intéressante réflexion. Belle journée.

    32
    monique
    Mardi 3 Novembre 2015 à 09:40

    Bonne journée Françoise Biz

    33
    Mardi 3 Novembre 2015 à 09:50
    julie

    T'es comprise dans la formule ? :)

    Douce journée Françoise. Bise amicale.

    34
    Mardi 3 Novembre 2015 à 10:24

    Toujours pas de photo ... au moins les visiteurs lisent les mots wink2

    35
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 19:00

    Comme c'est beau ! Devant tant de beauté restons sans parler et admirons. Magnifique !

    Une bonne soirée. Bises

    36
    Mercredi 4 Novembre 2015 à 21:38

    comme je te comprends sentir et vivre dans l'instant sans rien demander de plus juste contempler le monde du silence il est si riche en mots je ne t'oublie pas mais ma liberté quotidienne  fait de moi une  prisonnière du temps Bisous

    37
    Mue
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 05:04

    Mère Nature ne bronche pas ! Elle offre ses plus beaux atours aux mille feux en cette saison reposante et mordorée..de très beaux tableaux , tes photos...Magique ce tunnel feuillu !

    38
    Pat
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 14:22

    Un All inclusive 5 *****

    Pas mal du tout ton endroit !! comme je te comprends !

    39
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 22:35

    Un dehors que j'affectionne !

    40
    Vendredi 6 Novembre 2015 à 22:49

    Bonsoir: deux photos magiques. On ne peut qu'y entrer et s'y envelopper d'un silence profond. Bon week-end 

    41
    Dimanche 8 Novembre 2015 à 13:01
    Filimages

    Très joli !

    42
    Jeudi 12 Novembre 2015 à 16:06

    Fameuse sortie, sublime formule .

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :