• étau

     

     

    étau

    étau

    étau

     

    J'écoute Lou Doillon : " Lay Low " et j'aime.

     

    « lire au soleilprécieuse sensualité »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 06:57
    julie

    Pauvre petite fleur si délicate entre les deux bruts rouillés... :) Trop intelligent, bravo !

    2
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 07:30
    3
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 07:48

    innocente petite fleur

    prise dans l'étau de l'automne...

    4
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 07:59
    anto

    Salut Françoise

    Le contraste est fort ,mais la ferraille durera bien plus longtemps que la fleur .....une réflexion sur le paraitre

    bonne journée  bise

    5
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 08:05

    Petite fleur....Sidney Bechet...

    L'essentiel, est de ne pas se laisser rouiller....allez ! go !smile

    Bises 

    6
    Mue
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 08:15

    C'est quoi , ce morceau de rouille ? Belle explosion florale ...contraste  de deux tons naturels ...

    Merci Françoise.

    Belle journée

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 08:19

        un chalutier qui m'a embarquée. bise

    7
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:07

     

    La force et l'indifférence de la matière ferreuse présente ici un graphisme esthétique certain que n'a pas , à mon avis ta seconde image.

    La 3ème me plaît beaucoup.

    Je laisse à la poésie l'allégorie du fort et du faible ou la fable du "loup et de l'agneau".................sourire.

    Bonne journée.

    8
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:20

    Tranchante cette série. Le temps qui passe amène tellement de caractère à un simple bout de fer...

    9
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:26
    claudine/canelle

    Sourires 

    j'ai fait il y a quelques jours des essais de photos comme les deux tiennes , sur le port il y a de quoi se regaler

    Mais il n'y a que toi pour faire un tel article ...

    Bises 

    10
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:35

    Le contraste est original. Une série qui représente certainement quelque chose de fort pour toi. J'aime cette féraille et j'aime cette fleur. Bises

    11
    lall
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:35

    Je m'enroule dans mon grand gilet gris tout bariolé de couleurs et j'aime...money

    Je t'aime

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:44

        et je te trouve belle, mon amour, mon enfant,

        révèle-toi

        je n'arrive pas à décoller ce matin, je me préférais hier

        je t'aime mon soleil.

    12
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:55

    oppositions et complémentarité : matières et ton je ne connais pas cette chanson. @ +

    13
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 10:07

    Magnifiques pièces, si bien rouillées!

    14
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 10:21

    et toc !

    J'aime ces couleurs du temps...

    15
    monique
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 10:32

    Contraste ou complémentarité....rudesse et fragilité.... belle note... J'écoute lay low et j'aime aussi....bien vu !!

    16
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 12:25

    Trois belles images unies par la lumière du soleil qui façonne les ombres et déplie délicatement la fleur. 

    J'ai lu le tendre échange du 11.

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 12:35

        c'est mon bébé , ma fille qui passe assez souvent sur mon blog et le regarde chaque jour. Nous avons fait une journée entre filles, hier, rien que nous deux .. c'est bonheur. Il n' y a pas, pour moi, de plus belles choses au monde que d'être maman.

         merci et bon week

    17
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 13:58

    Bonjour

    Très fort le contraste entre les deux sujets

    J'aime autant la texture râpeuse de la rouille que la douceur de la fleur

    18
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 14:35

    Bonjour Françoise.Là j'ai du mal a reconnaitre.Coffrage,partie de navire .........Je donne ma langue au chat.Je vais ressortir le relex pour quelque jours.Ca va faire du bien.....il rouille.happy.A plus tard.

    19
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 14:48

    la douceur de la fleur apporte un équilibre.

    20
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:01
    Contraste dans les couleurs ... j'aime ... et entre les deux la douceur ...
    Belle journée Dilettante
    Je t'embrasse également
    21
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:33

    Oh la pauvre fleur !!! Bah , la nature l'emporte toujours !

    Y a du décapage à faire quand même ...

    Merci pour les couleurs d'automne

    22
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 16:42

    joli le rendu de la rouille! amitiés

    23
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 16:50

    Bonjour.

    Je viens de parcourir une grande partie de votre site. Vos photos sont extraordinaires et comme vous le dites vous-même, elles "se passent de mots, elles sont la vie" ou "mes photos sont l'expression d'un instant, un bonheur certain".

    Une évidence forte et rare qui émane puissamment de nombre d'entre elles. Une évidence qui a instantanément captivé mon regard quand je suis arrivé chez vous.

    Des images il y en a... Partout, trop... Mais les regards ça court pas les rues... C'est ce que je viens de découvrir ici, un regard, unique et indépendant. Alors merci car vos publications nourriront mon esprit et parleront à mon coeur, je le sais déjà.

    Merci aussi pour le message que vous avez laissé chez moi, il m'a touché.

    24
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 21:44

    J'aime le  contraste entre la rouille tranchante et le blanc fragile et immaculé du pétale.

    25
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 22:29

    Pris dans l'étau du temps
    sous une mince couche de rouille
    L'acier peu sembler fragile sous l'usure du temps
    mais son cœur reste fort et inébranlable

      • Jeudi 22 Octobre 2015 à 07:50

        il finit aussi par se briser mais il est beau, finissant

    26
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 22:56

    Contraste et douceur, série de photos originale.

    27
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 08:41
    Cristophe

    Y a t-il tant d'étaux dans l'étang de Thau ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :