• défroisse-moi

     

    collage je

     

     

    quand les mots se taisent, les maux

    photo je

     

    « croire...interpréter »

  • Commentaires

    1
    Lundi 5 Juin à 09:04

    un superbe collage et une jolie photos délicate! amitiés

    2
    Lundi 5 Juin à 09:33

    Très beau défroissage et délicate éclosion

    3
    Lundi 5 Juin à 10:37

    Un côté torturé et un côté libéré? Je penche du deuxième côté.

    Bonne journée. 

    4
    sylvie
    Lundi 5 Juin à 10:52

    ton collage, j'adore! de toute beauté

    5
    Lundi 5 Juin à 11:16

    entre concaténation et expansion les matières et les teintes nous saisissent 

    6
    Lundi 5 Juin à 12:03

    ..............Moi,suite au titre ,je ne vois plus qu'une solution,ou plutôt deux.Le fer à repasser.......................happy

    7
    Lundi 5 Juin à 16:32

    On se dit au bout d'un temps, quand on regarde les productions d'un photographe, qu'il va arriver au bout de son imagination et va se répéter. Comment fais-tu, toi,  pour avoir une id&ée par jour (ou presque) ? Bravo 'l artiste ! Bises et à plus. Flo. 

    8
    Lundi 5 Juin à 17:13

    donc !! surtout pas se taire !!!

    muchos besos

    tilk

    9
    Mue
    Lundi 5 Juin à 21:25

    la fêlure et le renouveau ... joli

    10
    monique
    Lundi 5 Juin à 22:27

    chiffonnés comme la fleur avant d'éclore, les mots souvent naissent des maux....

    11
    Lundi 5 Juin à 22:41

    De la souffrance à la guérison, du froissé au pur

    12
    Mercredi 7 Juin à 00:23

    tout à fait d'accord avec toi et je suis en plein dedans ..................

    13
    Mercredi 7 Juin à 10:32

    Se sentir avec ses mots-maux un peu froissé, un peu souvent....je comprends

    14
    Mercredi 21 Juin à 14:57

    L'oeil d'Horus et une artiste pour le capter, bravo.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :