• ce semblant de vide

     

     ligne 325 ligne 259 ligne 326

    troncs noirs alignés rangés privés de liberté

    comme un arrêt immédiat où seul le temps défile

    ligne 330 ligne 260 ligne 332

    sur la carte IGN, une ligne de fuite, un respir

    ligne 335 ligne 265 ligne 339

    enfin la ligne de crête gorgée de soleil

    parfum de liberté solaire

    où seuls les mots vrais s'inscrivent

    je les lis, je les bois, je les touche

    en un mot, je les vis

    libre

     

     

     

    ce semblant de vide

     

     

    ce semblant de vide

     

     

    ce semblant de vide

     

     l'article est un peu long mais j'avais marché 5h.

    ce semblant de vide

    « " coquinage "imperceptible »

  • Commentaires

    1
    helissen
    Mardi 15 Mars 2016 à 07:03

    sur la ligne de crête, le coq te regarde

    2
    Mardi 15 Mars 2016 à 07:09

    sa plume sur la ligne

    3
    Mardi 15 Mars 2016 à 07:23

    L'important est d'accepter chacun * sa ligne de crête*...

    plus ou moins haute, plus ou moins difficile à atteindre, mais l'essentiel est le coeur qu'on y met.

    une de mes devises est * A chacun son Everest * comme le dit Christine Janin, le médecin des montagnes, que j'ai la chance de connaître un peu.

    L'Everest...pour un c'est plus de 8000 m

    Pour l'autre, une simple montée d'escaliers....

    J'ai malheureusement vécu cela avec un être très cher, malade.

    Alors : vivons notre ligne de crête perso le mieux possible.

    Le bonheur est en haut.

    Bises ma belle.

      • Mardi 15 Mars 2016 à 07:26

        la vie nous apprend l'horizon

        je t'embrasse

    4
    Mardi 15 Mars 2016 à 07:32

    Le voyage commence toujours avec l'observation de la carte...

    5
    Mardi 15 Mars 2016 à 08:07

    Ces lignes sont l'écriture de la forêt.

    6
    Mardi 15 Mars 2016 à 08:07

    J'aime énormément tes photos de balades. 

    7
    Mardi 15 Mars 2016 à 08:24

    Françoise,

    La marche remet les compteurs à zéro, sauf celui des kilomètres parcourus.

    La première photo est très intriguante, très réussie, des ombres en plein jour.

    Bonne journée.

      • Mardi 15 Mars 2016 à 14:08

        l'immersion dans la nature plus que la marche

    8
    Mardi 15 Mars 2016 à 08:34

    Les joies de la balade... 

    Très bien restituées, tu m'as embarquée!

    Merci!

    9
    Mardi 15 Mars 2016 à 09:08

    J'aime ta première photo, je suis très attirée par les arbres dans la brume.

    10
    Mardi 15 Mars 2016 à 09:34
    Claudine/canelle

    Merci pour cette belle ambiance !

    Bises

    11
    monique
    Mardi 15 Mars 2016 à 09:50

    Lorsque toute une atmosphère transparaît c'est que l'on a atteint cette "ligne de crête" emmenant avec soi au-delà des mots et des images les amoureux de ce  vers quoi  tout  inonde de bien-être et de plénitude.

    Chemin faisant

    De mots en mots

    Grandir , se fondre, s'élever

    Être tout à la fois

    Brindilles et forêt

    Tu as réussi à m'emmener ce matin dès la première image jusqu'à le dernière, de la première ligne jusque la dernière et j'ai ainsi pu faire avec toi un petit bout de chemin dans "ce semblant de vide"

     

     

     

     

      • Mardi 15 Mars 2016 à 10:37

        merci juste merci Monique, ce matin je n'ai pas les mots

        je t'embrasse

    12
    Mardi 15 Mars 2016 à 10:45

    Bonjour,

    "La vie nous apprend l'horizon", j'aime cette formule douce et percutante. Je m'en souviendrai.

    Vous savez que je fréquente pas mal les forêts. Je ne pourrais pas résister à ces chemins que l'on voit sur vos images et encore moins à l'absence de chemin de la première.

    Entrer dans la forêt comme dans un refuge ultime, genre ventre maternel et puis perdre ses repères dans cet univers distendu sans horizon et finir par ressentir une légère panique... J'avais voulu pousser l'expérience un jour... Rester 3 jours là-dedans sans en sortir. Si mes "conclusions" suscitent un peu votre curiosité, c'est l'article "La patience implacable des âmes ligneuses" (été 2013).

    Sinon voilà, il semblerait qu'on aspire à la lumière des crêtes. Mais le chemin qui y mène affecte la qualité de cette lumière. Dans cette mesure, la forêt est une des plus belles antichambres que je connaisse. Un passage presque obligé.

    Bonne journée.

      • Mardi 15 Mars 2016 à 13:41

        bonjour Guillaume,

        je viens de vous lire  en ce mois d'août 2103. Comme vous définissez bien cette préhension de la nature. Je ne pourrais écrire plus finement que vous alors je me permets de  vous citer :


        "la force de la raison et du dérèglement de nos sensations "
        " sa propre âme primordiale "
        " beaucoup de choses à désapprendre "
         "simplicité"

        nous nous comprenons

        ces mots sont mon chemin

        ps : "ressentir une légère panique" ; oui je la ressens, elle me surprend aussi.... comme une humilité face à cette vastitude .

        une intuition d'elle peut être

        l'intuition

    13
    Mardi 15 Mars 2016 à 11:01
    Des mots, un chemin qui s'ouvre ...
    S'y sentir bien ...
    Bonne journée Dilettante
    14
    Mardi 15 Mars 2016 à 11:09

    la tête en l'air et les pieds sur terre @ +

    15
    Mardi 15 Mars 2016 à 11:55

    Rentré dans une forêt dense me fait parfois peur si je la connais pas.

    Mais on a besoin aller au delà de ses craintes de découvrir alors je tes suivie avec toutes tes numérotations.. ..

    Nos pas sont toujours guider vers la lumière Telos....

    Bonne journée..Kenavo..

    16
    Mardi 15 Mars 2016 à 12:25

    j'aime la toute première particulièrement

    17
    Mardi 15 Mars 2016 à 12:52

    une superbe balade oxygennante!! "chacun sa route... chacun son chemin..." ! amitiés

    18
    Mardi 15 Mars 2016 à 17:31
    anto

    Salut Françoise

    Je n'avais pas de carte ce matin et n'ai pu donc accéder de bonne heure au sommet ,ce qui me permet de te souhaiter une bonne nuit .....bise

    19
    Mardi 15 Mars 2016 à 18:13

    La une est superbe !

    20
    Mardi 15 Mars 2016 à 18:53

    La balade me semble fort sympa.

    21
    Mardi 15 Mars 2016 à 20:16

    Du bien sombre sous ces arbres. Espérons que la ligne de crête sera ensoleillée ... Bises. Flo

    22
    Mardi 15 Mars 2016 à 20:56

    ♥ pour la une!

    bonne soirée

    23
    Mardi 15 Mars 2016 à 21:18

    De belles chaussures de baroudeuses......

    24
    quantinosse
    Mardi 15 Mars 2016 à 22:16

    Ce bûcheron allongé à certainement abusé des fûts ... Un tronc... Deux troncs... Six troncs.... Il est sans jus et a eu des pépins sans doute devait il être pressé.

    25
    Mercredi 16 Mars 2016 à 00:16
    Michael Rawluk

    Nice shots. The first one is my favourite. It is a superb shot.

    26
    Mercredi 16 Mars 2016 à 05:00

    Jolie balade au milieu de ces arbres.

    27
    Mercredi 16 Mars 2016 à 23:31

    Photo 1 : smilesmilesmilesmilesmile

    28
    Vendredi 18 Mars 2016 à 21:33

    Sortir des bois pour arriver sur un ligne de crête, ce n'est que du bonheur.

    29
    Samedi 19 Mars 2016 à 18:44

    assise

    ça marche encore

    dans ta tête ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :